Choisissez un titre pour cette article…

(Pas trop d’idées pour le titre de celui-ci. Juste un besoin d’écrire..)

Aujourd’hui il pleut à verse depuis l’aube. On a eu deux semaines de soleil et de ciel bleu sans nuage, c’était tellement agréable de pouvoir marcher le long du Clyde ou se poser avec une glace dans un parc. Pourtant dans ma vie j’ai eu des nuages ces derniers mois et c’est aujourd’hui quand il pleut que j’écris ces mots parce que j’arrive à entrevoir des éclaircis.

Je suis revenue en Ecosse par amour, parce que j’étais tellement attachée à ce que je m’étais projetée pour le futur. And life happened comme on dit.. C’est comme ça.

Aujourd’hui je me suis réveillée heureuse et pas grâce à quelqu’un, non. Et tous les matins devraient être comme ça. Notre bonheur ne devrait pas dépendre d’une autre personne mais devrait être décuplé en ajoutant le bonheur qu’une autre personne pourrait nous apporter.

Je ne suis pas la meilleure personne pour donner des conseils pour avoir une vie sentimentale épanouie mais je peux dire qu’être en accord avec soi-même et pouvoir être heureux seul est bien une clé pour être heureux à deux.

Ces derniers mois j’ai eu une vie amoureuse quelque peu tumultueuse, mais elle l’était déjà avant. Quand une relation possède déjà ses lacunes, elle ne peut pas être “réparée” en les ignorant.. au contraire. C’est comme un pneu crevé, ce n’est pas en mettant une rustine que le trou disparaîtra. C’est dans ses situations qu’on finit par se faire plus de mal l’un à l’autre. N’importe quelle rupture fait mal.. mais ça va aller. C’est tout ce qu’il faut se dire. Tu n’as besoin de personne. La seule personne qui peut te remettre debout c’est toi-même.

Et à toutes les nanas qui ont des problèmes de confiance en elles, vous ne trouverez pas la réponse en cherchant à tout prix l’homme de votre vie, surtout pas quand vous êtes dans la vingtaine.. Et ça je l’ai entendu beaucoup ces derniers temps. Chaque chose en son temps.. C’est facile à dire je sais, mais je sais aussi ce que c’est d’être amoureuse à en avoir mal. Il faut se construire, apprendre à vivre seule, profiter de la vie (sans aller dans l’excès non plus), créer des nouvelles amitiés, avoir les meilleures relations possible avec la famille et conserver vos amitiés parce que ça aussi ça demande de l’effort et c’est important.

Alors aujourd’hui je peux dire que je suis ici, parce que j’aime Glasgow, enfin pas tout le temps hein…, cette ville est quand même sale, grise (mais beaucoup moins que Le Havre) et il pleut tout le temps et il n’y pas la mer. Mais il y a toujours des choses qui me font l’aimer un peu plus. Il suffit d’un rayon de soleil, une balade dans un parc pour se dire que Oui, c’est pas si mal. Et je suis mon plan à moi et je ne le ferai pas en fonction de quelqu’un d’autre.

Donc je vais compter sur ma famille et mes amis pour continuer sur ce chemin, alors au programme, avoir le DAEFLE et travailler pendant un an pour pouvoir mettre un peu de côté et revenir en France pour un Master en FLE. Et passer du temps avec les personnes qui me font du bien et éloigner les relations toxiques, peut-être me remettre au sport un peu plus sérieusement (je dis bien peut-être).. Et voilà !

(ah et aussi essayer d’être plus régulière ici ! Désolée pour le manque d’articles)

Bye guys !

Advertisements